La longue lame a transpercé jusqu’à la garde.
Devant lui, son ennemi s’effondre.
Repu de violence et de bestialité,
il pense un instant au nomade qu’il était.
Qu’elle est loin la paisible steppe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.