Au matin, bravant le froid,
le moineau se baigne.
Ébrouant ses plumes, happant une graine, puis deux,
à l’instant, il s’envole.
Demain, il viendra peut être se baigner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.