Si douce au printemps de sa vie.
Meurtrie par le temps.
Cherchant un chemin par dessus tout,
au dernier soir, elle dormira apaisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.