20131101_338RSi Olivier et Fabien Marchand ne sont pas nés le même jour, ils dégagent pourtant un sentiment de gémellité. Comme les jumeaux, ils sont différents, distincts, mais nourrissent une relation de fraternité qui va au-delà des mots. La dureté de l’un répond à la douceur de l’autre mais qui, mieux qu’un peintre, connaît la fragilité des apparences…

La peinture, ils y ont été initiés par leur oncle – le tonton parisien – le mentor, dès l’enfance : coulures de couleurs, effluves de térébenthine et d’huile de lin, caresse des poils de martre sur le dos de la main,  raclement de la brosse sur la toile…Toutes ces sensations ancrées dans leur existence à son printemps ont germé et fleurissent continuellement, au gré du temps que leurs vies – familiale d’abord, professionnelle aussi –  leur concède.

S’ils se retrouvent dans l’abstraction, leurs styles respectifs sont à leur image : opposés et complémentaires.

L’un se plaît à faire jaillir une lueur des tons graves et mélancoliques ; l’autre fait éclater les couleurs primaires, les rouges et les ocres. Le premier laisse la spontanéité du mouvement occuper la toile, l’autre joue à déplacer les cadres, à contenir son intériorité.

Qui parle d’Art ? Olivier et Fabien font des tableaux : artifice ? artéfact ? Leur seule prétention est de susciter le désir, peut-être l’émotion, en tout cas le plaisir de la découverte.  Ce site vous donnera à voir leur travail (qui n’exclut pas l’amusement).

Certains tableaux sont accompagnés de courts textes ou légendes, que leurs auteurs ont délibérément voulus libres de leur censure. La liberté d’interprétation et de réception reste entière : chacun de vous pourra, à sa guise, trouver un écho à sa propre sensibilité.

10 Comments

  • Ravie de voir ton site et pas étonnée du tout par tes talents mon cher Fabien. J’ai eu un réel plaisir à parcourir ces pages…. j’ai ressenti diverses émotions : de la joie, de la souffrance, de la tendresse, de l’humanité…. les couleurs de chaque toile sont superbes.
    Merci pour ce bon moment.
    A bientôt.

    • Bonsoir Patricia,
      Merci beaucoup pour ton message d’encouragement. Je crois que tu as tout à fait ressentie ce que nous exprimons à travers nos toiles.
      à très bientôt sur un autre chemin.

      Fabien

  • Un tableau c est comme un être humain, il faut ressentir ce qu’ il y a derrière pour le comprendre parce que si on se contente de la surface c est « plat » et « fade »… Et parfois on peut en reproduire d autres mais ce sera toujours celui qui nous a frappé qui nous plaira… J ai bien aimé les rouges, fushia et ocre du bureau, mais le rose fushia n y est plus… C est dommage… Bonne continuation, je trouve que vous avez tous beaucoup de talent…
    Nathalie

  • bonjour,

    je viens de visiter le site de l’atelier MARCHAND, et je mesure le chemin artistique parcouru par le petit plombier du LPI depuis le début des années 90.

    Je lui souhaite mes meilleurs vœux artistiques pour 2015 et j’espère pouvoir assister à une prochaine exposition.

    Serge Helias

  • Très beau site bien fait !
    ( J’était malade quand tous le monde est partis voir l’exposition !) comme sa je peux voir les toiles qu’il y avait.

  • Bonjour Patrice,
    Merci pour ton message et ta visite « artistique » parmi nous.
    Au plaisir de se revoir sur d’autres chemins.

    amicalement

    Fabien

  • Au gré d’un instant, j’errais entre peintures chaudes, aquarelles, entre faunes sauvages et paysages découvert, au gré d’une contemplation, d’une gouache sur papier de soie, découvert certaines techniques, entre une discussion riche musicale et artistique, entre deux mondes qui se rapprochent par le désir et l’envie, un grain de folie, des toiles, des couleurs, vogue mon âme !

    Merci pour cette rencontre, merci pour votre peinture et votre savoir faire.

    Amitiés

    Patrice Merelle

  • Votre site est, en plus de nous faire découvrir votre art, proche de chacun parce que l’humain est pris en compte… les toiles, les textes, un partage plein d’émotions… j’ai pris plaisir à m’y promener!!

Répondre à Fabien Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.